Culture indoor : quelles sont les bases essentielles pour bien débuter ?

Culture indoor

Publié le : 15 octobre 20225 mins de lecture

Avez-vous envie de vous lancer dans la culture indoor ? Si oui, vous devez certainement faire face à un certain nombre de questions. Quelles plantes choisir pour la culture ? Comment s’y prendre ? De quels outils avez-vous besoin ? Découvrez dans les lignes à suivre un guide susceptible de vous édifier sur tout ce qu’il vous faut pour réussir vos débuts.

Qu’est-ce qu’une culture indoor ?

Encore connue sous l’appellation de culture d’intérieur, la culture indoor est un mode de culture qui se fait hors-sol et qui permet d’avoir le contrôle sur les paramètres. Avec ce mode, vous pouvez gérer :

  • le pH ;
  • l’apport en dioxygène ;
  • le taux d’humidité ;
  • l’environnement parfait que vous avez créé.

Avant de vous rendre sur la plateforme hydrozone.fr pour acquérir les équipements adéquats, vous devez prendre la peine d’aménager l’espace que vous comptez exploiter.

Ce type de culture vous permet d’éviter les ravageurs et tous les risques de perturbations climatiques. En effet, grâce à elle, vous avez la possibilité de recréer les conditions naturelles qui sont indispensables au développement des plantes.

Pour qu’une telle culture ait du succès, il est nécessaire de mener certaines démarches et de consentir à faire certains efforts.

En outre, vous devez tout savoir sur vos plantes. Il vous faut entre autres connaître les différentes concentrations en nutriments qui leur sont nécessaires ainsi que leur cycle de vie.

Préparer correctement l’espace de culture

Idéalement vous devez disposer d’un espace de 100×100 cm avec une hauteur de 2 m afin d’installer convenablement votre chambre de culture. Toutefois un cadre avec des dimensions comprises entre 90×90 cm et 120×120 cm peut convenir.

Pour éviter de mauvaises surprises pendant le déroulement de votre projet de culture hydroponique en intérieur, vous devez prendre en compte les 6 principaux facteurs qui suivent :

  • L’eau. C’est l’un des éléments indispensables à la photosynthèse ;
  • La température. Il est important de savoir que le type de produits que vous souhaitez cultiver détermine la température qu’il vous faut maintenir au sein de l’espace de culture ;
  • La lumière. Vos plantes ont certains besoins en matière de quantité lumineuse pour pousser de façon adéquate ;
  • L’air (le taux d’oxygène et de dioxygène). Vous pouvez par exemple vous servir d’un ventilateur pour aérer l’espace de culture. L’objectif est d’imiter la ventilation naturelle ;
  • Le support de culture ;
  • Les nutriments. Ils constituent l’un des indispensables au bon développement de vos plantes.

Vous devez faire le nécessaire pour maîtriser chacun de ces paramètres. Cette maîtrise conditionne d’ailleurs la quantité et la qualité de vos futures récoltes.

Maîtriser l’accès à l’eau

Les plantes ont besoin d’une eau de bonne qualité. Lorsqu’on met tout en œuvre pour aménager son jardin, il faut anticiper et installer sa culture non loin d’un robinet. Prenez le soin d’effectuer des recherches sur le site web de votre fournisseur, afin de connaître la composition de l’eau qui vous est livrée. S’il s’avère que vous n’avez pas la chance d’avoir votre robinet d’eau proche de votre culture, vous pouvez faire usage d’un tuyau d’arrosage pour remplir votre réservoir. Ce remplissage doit généralement être fait au moins une fois toutes les 1 à 2 semaines.

Prévoyez également une évacuation d’eau à proximité. Vous devez éviter d’essayer de vider manuellement votre réservoir d’eau lorsque celui-ci se remplit. Il existe des solutions bien plus adaptées et plus ergonomiques, telles que l’utilisation d’une pompe à eau reliée à un long tuyau.

Assurez-vous que votre installation électrique est en bon état

Le succès d’une culture hydroponique repose également sur la qualité du réseau électrique en place. Vérifiez alors que votre installation est saine. Il ne doit pas y avoir des câbles qui trainent ou des fils dénudés. En outre, votre tableau électrique doit être aux normes et avoir un court-circuit.

Prenez garde à ce que vos équipements électriques ne cohabitent pas avec de l’eau. Comme vous le savez sans doute le courant et l’eau ne font pas bon ménage. Un accident peut vite survenir. Prenez donc le soin de mettre vos câbles en hauteur. Ayez également le réflexe de revérifier l’ensemble de votre dispositif électrique à chaque nouvelle culture.

Pendant vos préparatifs, vous devez prendre en compte la puissance de votre compteur. Si ce dernier a à peine assez de puissance pour vos appareils électroménagers, vous allez certainement devoir l’augmenter. Faites le nécessaire, tant que c’est à un prix raisonnable. Pour faire des économies sur l’éclairage, vous pouvez vous tourner vers les Leds et les CMHs.

La culture d’intérieur procure de nombreux avantages. Pour réussir ce type de culture, il est important d’avoir la maîtrise de certains facteurs et de faire certaines vérifications, notamment le contrôle de l’état de l’installation électrique.


Plan du site