Quelques conseils pour préparer sa piscine à affronter l’hiver

Fin septembre, l’envie de vacances est encore grande mais malheureusement l’été est sur le point de laisser la place à l’automne et aux températures plus froides. Si vous avez une piscine, vous devrez sûrement faire face au moment mélancolique où il faudra la vider ou la stocker pour l’été prochain. Afin de rendre cette opération “rapide et indolore”, voici quelques conseils utiles qui vous aideront à retrouver la piscine propre et claire, prête pour la prochaine saison estivale !

Le processus de préparation de la piscine pour l’hiver

Bien que la piscine soit principalement utilisée pendant les mois d’été, vous ne devez pas la négliger pendant les mois froids. À la fin de l’été, il est nécessaire d’effectuer des traitements spécifiques, notamment l’hivernage, pour faciliter la reprise de l’activité de la piscine et la maintenir propre. Ce processus est divisé en plusieurs étapes qui, à long terme, contribuent à rendre la structure et les machines plus durables.

Avant d’hiverner votre piscine, il est conseillé de ne jamais vider complètement la piscine pendant l’hiver, en particulier dans les régions où le climat est plus rigoureux. L’eau du bassin stabilise la température et la pression exercée sur les parois et le fond du bassin et agit comme un isolant thermique, empêchant le sol de se contracter en cas de gel.

Les étapes du processus d’hiver

Le traitement est constitué de plusieurs étapes qui permettront de maintenir votre bassin en excellent état, jusqu’à l’été prochain et de prolonger son état de conservation, puis d’effectuer avec grand soin toutes les phases de nettoyage et de protection de la structure, des skimmers, des filtres et de tout autre accessoire. Pour ce faire :

  • Nettoyez la piscine en profondeur, en frottant ses parois et sa surface 
  • Exécutez une chloration choc en utilisant, par exemple, 15 g de dichlorure granulaire par m3 d’eau, ajuster le pH entre 7,2 et 7.6 et laissez le filtre en marche (techniquement, le chlore a son rendement maximal lorsqu’il fluctue de 7,0 ph à 7,2)
  • Le lendemain, ajoutez 5 litres d’agent d’hivernage par m3 d’eau et laisser le filtre en marche pendant environ 8 heures, de manière à ce que le produit soit réparti uniformément. Au milieu de l’hiver, vous devrez à nouveau hiverner
  • Drainez et protégez la bouche des écumoires pour empêcher les feuilles, la saleté, les insectes et la pluie d’y pénétrer. Faîtes cela également afin de préserver la bouche des écumoires de la glace en cas de gel.
  • Vérifiez l’état des accessoires intégrés ainsi que  les fermetures étanches, si nécessaire
  • Positionnez les “flotteurs d’hivernage” pour empêcher la glace de détériorer les parois de la piscine
  • Exécutez un détartrage précis du filtre. Pour les filtres à sable, effectuez un lavage à contre-courant (optez pour un lavage à contre-courant par mois pendant les mois d’hiver) pour nettoyer le filtre en profondeur. Si vous avez une grande piscine, faites fonctionner la pompe du filtre 4 heures par jour, même en hiver, afin de maintenir l’eau en mouvement et d’éviter la calcification du sable dans le filtre. Dans le cas des filtres à cartouches, il suffit d’enlever les cartouches et de les laver à l’eau sous pression
  • Retirez l’entrée de la pompe de recirculation et le panier du pré-filtre pour le laver à fond à l’eau. Une fois que l’eau éventuellement restée à l’intérieur de la pompe a été évacuée par le robinet de purge et les raccords hydrauliques, vérifiez l’état mécanique de la pompe, lubrifiez-la et stockez-la dans un endroit sec (pour les piscines de 400 m3 et plus), il est bon de maintenir la recirculation de l’eau même en hiver)
  • Dans le cas des systèmes de régulation et de contrôle, il est recommandé de retirer les électrodes et de les stocker en immergeant les extrémités des capteurs dans une solution électrolytique de chlorure de potassium 3 molaire
      • Déconnectez l’unité de contrôle et évacuez l’eau du circuit. Fermez les ouvertures de la chambre d’analyse pour empêcher la saleté d’y pénétrer
      • Si possible, démontez et nettoyez les accessoires (échelles, trampolines, etc.) et stockez-les dans un endroit sec. Sinon, nettoyez-les soigneusement à l’aide des produits indiqués.
      • Couvrez la piscine avec une couverture thermique, une bâche ou avec le système de fermeture, manuel ou automatique, pour éviter les impuretés, les feuilles, etc.
      • L’idéal serait de faire une purification périodique (chaque semaine, 15 ans ou chaque mois).

Comment bien entretenir sa piscine ?

Voici quelques petits conseils pour vous aider à entretenir votre piscine:

      • Ne pas utiliser de bois ou d’éléments qui pourraient salir la piscine en se dégradant. En général, il suffit de laisser une bouée de sauvetage au milieu de la piscine pour éviter la pression sur les parois en cas de gel. Il est possible d’utiliser une unité de dosage flottante contenant les produits chimiques nécessaires au bon entretien de l’eau de la piscine pendant la période d’hivernage
      • Conservez le purificateur (préfiltre, filtre et écumoire) en parfait état de fonctionnement
      • Conservez les produits chimiques dans un endroit sec et sûr, en fermant correctement les récipients et en les empêchant d’entrer en contact les uns avec les autres
      • Programmez l’épurateur pour qu’il fonctionne quelques heures par jour (n’effectuez pas cette opération si l’eau de la piscine risque de geler)
      • Vérifiez et remplacez le produit chimique en comprimés une fois par mois

Si vous avez effectué toutes les étapes indiquées, il n’est pas nécessaire de rouvrir la piscine avant le printemps. Votre piscine est prête à résister aux saisons les plus froides et vous la trouverez en excellent état au retour de l’été !