Tout savoir sur l’installation d’un jardin vertical

Beaucoup de gens aiment regarder une forêt. Le vert des arbres et des plantes procure une grande paix pour certaines personnes. Vous remarquerez que les plus belles rues sont généralement celles qui sont boisées. Si vous voulez faire entrer votre maison, douce maison, un peu de vert, pourquoi ne pas créer un jardin vertical. Vous trouverez ci-dessous plusieurs idées à mettre en pratique.

Le jardin vertical : ce qu’il est et comment il est né

Il est également connu sous le nom de mur vert, est une technique d’aménagement paysager de plus en plus répandue dans le monde. Les jardins verticaux ont été créés pour pallier un peu le manque d’espaces verts dans les centres urbains, en créant des environnements plus conviviaux pour ceux qui travaillent et vivent dans ou à proximité de ces bâtiments. C’est une tendance qui gagne de l’espace dans les façades des bâtiments commerciaux et résidentiels, non seulement à l’extérieur mais aussi à l’intérieur. Et surtout, vous n’êtes pas obligé de vivre dans une maison avec une cour et beaucoup d’espace, même si vous vivez dans un petit appartement que vous pouvez aménager vous-même.

Avantages de l’utilisation d’un mur végétal

Le panneau vert, formé par le jardin vertical, crée une isolation acoustique, réduisant l’incidence du bruit. Une façade verte est également un excellent moyen de revitaliser la façade des maisons et des bâtiments. La végétation permet de lutter contre les “îlots de chaleur urbains”. Les bâtiments et les maisons avec proposition durable utilisent les jardins verticaux comme moyen de contrôler l’éclairage naturel, qui se concentre sur la façade, ce qui se traduit par un plus grand confort thermique. Le jardin contribue également à la réduction de l’utilisation de la climatisation et, par conséquent, aux économies d’énergie. Elle attire également les oiseaux. Déjà dans un environnement intérieur, ce genre de jardin contribue à purifier l’air, car il retient ce que les spécialistes appellent les composés organiques volatils (COV), les matières particulaires et la fumée de cigarette. Il contribue également à maintenir l’humidité de l’air, une bénédiction pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires.

Comment faire un jardin vertical ?

Il y a quelques systèmes de jardins verticaux que vous pouvez assembler vous-même. Il existe d’autres systèmes plus professionnels, notamment l’irrigation goutte à goutte automatisée, mais ils exigent que vous engagiez du personnel spécialisé.

  • En utilisant des planches en fibre de coco

Vous pouvez acheter des panneaux ou des pots en fibre de coco en ligne dans des magasins qui vendent du matériel de jardinage comme C. Pour le fixer au mur, vous pouvez visser directement le panneau en fibre de coco car l’humidité peut endommager votre mur. Vous pouvez également fixer des bois parallèles au mur et fixer les extrémités de la planche sur le bois, de sorte que le mur ne soit pas en contact direct avec la fibre. Mais avant de fixer le panneau, il est conseillé d’imperméabiliser le mur afin que l’humidité provenant de l’arrosage des plantes ne s’infiltre pas. Vous pouvez acheter l’imperméabilisant dans les magasins qui vendent des peintures murales. L’inconvénient de ce système est que la fibre de coco pourrit avec le temps, il faut donc la changer dans les espaces intérieurs tous les 4 à 5 ans et à l’extérieur tous les 2 ans en moyenne.

  • Avec treillis et pots en demi-lune

Vous pouvez également aménager votre jardin à la verticale en utilisant des fermes en bois, en bambou ou en métal traité pour résister à l’humidité (ou un treillis métallique, qui est déjà prêt), qui servent à soutenir les plantes de votre jardin. Dans les magasins de jardinage, vous trouverez des modèles déjà prêts à l’emploi. Il suffit de mesurer l’espace disponible pour acheter le treillis à la bonne taille. Cette alternative permet d’utiliser des pots plus grands, ce qui donne plus de liberté pour choisir les plantes. Vous pouvez également remplacer les vases en forme de demi-lune par des chants. Vous fixez le treillis au mur à l’aide de vis et il suffit ensuite de suspendre les petits vaisseaux sur une demi-lune avec des crochets, des fils ou des pinces en nylon en faisant une composition de plusieurs plantes ou en n’utilisant que celles d’un seul type. Si le vase n’est pas percé, faites deux trous près du bord, à 2 cm l’un de l’autre, à l’aide d’un clou chaud. Ces trous sont nécessaires pour faire passer le fil ou la pince qui servira à fixer les pots. Il est également important de faire un petit trou dans le fond du pot, s’il n’est pas déjà percé, pour éviter une accumulation excessive d’eau dans les racines des plantes, ce qui peut les tuer. Si vous peignez le bas du mur avec de la peinture noire et que vous achetez également des vases noirs en demi-lune, vous aurez un résultat très professionnel, une fois que les plantes auront poussé. La couleur noire crée une impression de profondeur, faisant paraître votre jardin beaucoup plus grand qu’il ne l’est en réalité.

  • Avec des bouteilles pour animaux de compagnie

Cette option est la moins chère de toutes et a toujours le charme du recyclage. Vous pouvez attacher les bouteilles à un treillis acheté, prêt à l’emploi ou improvisé, comme un cadre de lit ou un support de fenêtre. Vous pouvez également vous passer du treillis et attacher les bouteilles les unes aux autres par des cordes. Avant de couper les bouteilles, prenez-les bien. Il y a plusieurs façons de couper les bouteilles d’animaux.

Que faut-il planter dans ce type de jardin ?

Comme la taille des pots qui composent votre jardin vertical ne peut pas être trop grande, vous devez choisir des plantes avec des racines plus superficielles. Mais avant de choisir les plantes à planter, il est nécessaire de regarder le mur où se trouvera votre jardin pour voir s’il y a trop ou trop peu de soleil. Vous y choisirez les plantes qui conviennent le mieux à cet endroit. Il y des plantes qui ont besoin de peu de soleil et des plantes qui ont besoin de beaucoup de soleil.

Comment planter ?

Avant de placer la motte avec la plante, recouvrez le fond du pot d’une fine couche d’argile expansée ou de sable pour permettre à l’eau de s’écouler. Placez ensuite un peu de terre fertilisée mélangée à de la vermiculite, qui aide à maintenir le sol humide, mais sans qu’il soit trempé. La vermiculite est un minéral qui ressemble au mica. Lorsqu’elle est soumise à une chaleur intense, elle se dilate pour former des particules légères, qui aident à soulager les sols lourds et à garder les couches humides et fertiles, ce qui favorise la croissance des plantes. La vermiculite contribue également à maintenir la terre dans des pots bien drainés à l’intérieur.

Le sol peut être remplacé par un substrat adapté aux jardins verticaux. Comme la végétation et ses racines sont limitées à la taille du pot ou de la niche, si elles ne sont pas plantées dans un substrat de bonne qualité, la partie organique du sol disparaît rapidement et le sol devient compact, perdant la porosité et la capacité nutritionnelle de la plante. Ensuite, il suffit de replanter. Ensuite, mettez la motte avec la plante. Si nécessaire, réduisez doucement la taille du morceau avec vos mains pour qu’il s’insère dans le pot. Placez la plante et remplissez-la de terre sur les côtés pour bien fixer la plante, puis l’arroser.

Comment prendre soin de votre mur vert

Pour savoir quand il est nécessaire d’arroser les plantes, la meilleure façon est de placer votre doigt dans le terreau pour voir si le sol n’est pas trop humide ou trop sec. Si votre doigt en ressort propre, c’est parce que le sol est sec, il faut donc le mouiller. Si votre doigt est sali par de la terre, vous n’avez pas besoin de vous mouiller. Retirez toujours les feuilles sèches pour ne pas compromettre l’aspect. Il est recommandé d’appliquer un engrais de placage de temps en temps pour aider à maintenir la beauté des plantes. Peu importe la taille de votre jardin, ce qui est cool, c’est que vous avez un petit coin de verdure à vous. Tout jardin met du temps à devenir encore plus beau.