Scarifier sa pelouse : pourquoi, quand et comment ?

Publié le : 28 décembre 20209 mins de lecture

La scarification de la pelouse est une étape incontournable dans l’entretien du jardin. Elle est très importante et en général, elle est pratiquée au printemps ou en automne. Elle a pour but d’ôter la couche fibreuse et épaisse se formant sur la pelouse. Elle consiste aussi à enlever les détritus qui se déposent sur ladite pelouse. Pour effectuer cette opération de scarification, il faut avoir les matériels nécessaires pour garantir un résultat meilleur.

Pourquoi scarifier la pelouse ?

Généralement, scarifier la pelouse a de multiples raisons, à savoir : éliminer les insectes et les détritus, enlever les racines mortes, les résidus de la tonte ou encore ôter la couche épaisse formant au-dessus. En effet, la présence de mousse sur la pelouse est un signe qu’on doit effectuer une scarification dans l’immédiat. Une fibreuse couche sur le gazon doit être la raison d’entretenir cette pelouse, car ce sont des éléments qui indiquent au propriétaire d’utiliser un scarificateur pour les éliminer facilement afin d’entretenir le jardin. De plus, une épaisse couche empêchera la pelouse de s’alimenter suffisamment en nutriments et en eau. C’est la raison pour laquelle, il est nécessaire d’entamer cet entretien  pour redonner vie à son gazon. Cette opération a aussi pour objectif de garder celui-ci en bonne santé grâce à une bonne aération de sa surface superficielle. Techniquement, ce sont les intempéries et le mauvais entretien du gazon qui produisent la création de cette couche fibreuse et épaisse. Quand ces couches deviennent très importantes, elles empêchent le gazon de se développer normalement et donner sa couleur naturellement verte. L’une de raison principale de scarifier aussi son gazon est la formation des herbes inutiles dans le jardin. Ces herbes empêchent le bon développement de la pelouse, car ceux-ci absorbent les nutriments essentiels destinés pour ladite pelouse. Parmi ces nutriments essentiels, il y a les engrais. Ces derniers permettent à l’amélioration du sol pour bien préparer le terrain pour la pelouse. Ainsi, le fait d’arroser et tondre régulièrement la pelouse ne suffit pas pour son entretien. Mais, il faut aussi faire cette opération d’incision pour préparer la terre afin d’assurer le bon développement de la pelouse. En général, cette opération se fait durant le printemps selon les spécialistes du jardinage.

Quels sont les matériels pour la scarification de la pelouse ?

L’entretien pelouse demande aussi des matériels adaptés. L’utilisation de râteau peut être une option pour scarifier son gazon, mais cet outil peut provoquer un mal de dos pour l’utilisateur. C’est pourquoi l’utilisation d’un scarificateur est la meilleure solution. En principe, il existe deux catégories de scarificateur, à savoir : thermique et électrique. Ce dernier est utilisé pour scarifier un jardin ayant une superficie de 500 m2 au maximum, tandis que le scarificateur thermique est plus puissant, car il permet de travailler sur une surface de plus de 700 m2. Lors de l’achat de cet appareil, il faut aussi se munir d’une coupe à lames ou couteaux et aussi une coupe à peigne, en effet le scarificateur thermique est généralement doté d’un accessoire de coupe à couteaux. Ces deux accessoires permettent l’aération sol et arracher la mousse qui se trouve sur le sol. L’appareil s’adapte à tout climat que ce soit pour pelouse hiver ou la scarification pour l’automne.

Comment scarifier sa pelouse ?

Pour obtenir un meilleur résultat, il faut bien respecter certaines étapes pendant l’opération de maintenance. En premier lieu, assurez-vous qu’au moment de la scarification, le gazon n’est pas trop humide et n’est pas trop sec aussi. C’est pour cette raison que le moment idéal de scarifier son jardin est pendant la saison d’automne ou printemps. Une fois que le propriétaire du jardin a bien choisi son matériel, il est indispensable de tondre gazon à ras. Pour cela, il faut choisir une tondeuse gazon qui laisse environ 2 cm de hauteur la pelouse, c’est la première tonte. Il faut bien veiller au ramassage des détritus de tonte pelouse pour éviter de nuire à votre gazon bien rasé. Avant d’utiliser le scarificateur, il est essentiel de régler l’appareil pour que celui-ci gratte 3 à 5 cm en dessous de la surface sol. Pour bien assurer l’entretien gazon, il faut scarifier celui-ci en passage croisé de la longueur à la largeur pour assurer la bonne amélioration de la structure sol et éliminer les brins herbes. Quand la scarification est accomplie, il faut bien veiller à ramasser tous les détritus. En outre, si l’appareil n’est pas doté d’un bac de ramassage, il faut ramasser lesdits détritus manuellement à l’aide d’un balai à gazon. À la fin, il est conseillé de ne pas marcher sur la pelouse pendant quelques jours pour une bonne aération sol. L’arrosage pelouse doit être effectué régulièrement pour bien entretenir le jardin.

Quel entretien après la scarification de la pelouse ?

Pour éliminer mousses désherber, entailler la pelouse est une nécessité. Après la scarification, il est conseillé de verser un amendement calcique sur le gazon comme de la chaux, la dolomie ou aussi de la cendre qui provient de la cheminée dans le but de réduire l’acidité du sol et pour éviter la prolifération de la mousse dans le jardin. En principe, la première tonte année est indispensable pour bien entretenir le gazon. C’est pour cela qu’il faut bien inciser la pelouse afin d’assurer la décomposition brins herbe. La scarification de cette dernière permet aussi de faciliter l’écoulement de l’eau qui est un des éléments nutritifs du gazon. Après la scarification, la pelouse doit être clairsemée et dégarnie par endroits. Pour cette raison, il faut assurer la réalisation de semi-regarnissage. Dans ce cas, pour ledit semi, il est préférable d’utiliser une pelouse de regarnissage aux semences enrobées. Ces opérations empêcheront les oiseaux de picorer sur la pelouse scarifiée. Il faut aussi répandre des éléments nutritifs sur le sol pour assurer la bonne amélioration du jardin. Parmi ces éléments nutritifs indispensables, il y a les engrais pelouse qui peuvent être achetés dans un magasin spécialisé en la matière. En effet, l’engrais gazon permet un bon entretien gazon printemps ou pour entretien pelouse hiver. À part les engrais, il faut aussi mettre des nutritifs du type azote-phosphore pour améliorer la structure du sol. Après cette scarification, il est recommandé de mettre en place un apport en sable pour assurer le drainage par l’eau surface sol.

Quand scarifier la pelouse ?

Le moment idéal pour scarifier son gazon ou sa pelouse se situe au début du printemps ou en automne. L’entretien gazon demande l’emploi d’un sacrificateur de type thermique ou électrique. Principalement, l’entretien gazon printemps permet d’avoir de la bonne pelouse toute l’année. En effet, l’opération de scarification du gazon automne entretien se fait dans la pratique avant l’arrivée de l’hiver et ses froids rigoureux. Elle est obligatoire quand la structure sol présente une certaine acidité ou si le jardin est généralement ombragé. En outre, il est essentiel de demander conseil entretenir pelouse auprès des spécialistes qui vous recommanderont qu’il soit indispensable de faire l’entretien du gazon dans la saison automne. En revanche, si la pelouse est trop jeune, il ne faut pas faire la scarification. Pour conclure, scarifier la pelouse du jardin est fortement conseillé. Il faut aussi mettre de l’azote phosphore potassium qui sont les éléments nutritifs sol. Le gazon éléments nutritifs bien scarifiés permet d’embellir le jardin durant l’été.

Plan du site