Quelle maintenance pour un spa de nage ?

spa de nage

Publié le : 11 juin 20235 mins de lecture

Moins grand qu’une piscine, mais nettement plus large qu’une baignoire, le spa peut être utilisé pour nager, de manière à prendre soin de sa santé et de son bien-être chez soi. Il sert à allier baignade et activité physique réelle, comme dans une piscine, tout en offrant une relaxation certaine. Néanmoins, afin d’avoir un équipement durable dans le temps, il convient de bien s’assurer de son entretien et de sa maintenance correctement.

Le traitement de l’eau, un entretien incontournable

Profiter de son spa de nage à long terme nécessite une maintenance de l’installation, qui inclut en premier lieu le traitement de l’eau. Ceux qui utilisent un équipement de spa de nage haut de gamme sont aussi tenus de ne pas négliger l’entretien pour un confort et bien-être optimal tout au long de l’année. Certes, l’entretien de l’eau du spa est basé sur le bon fonctionnement du système de filtration. De ce fait, il suffit de s’assurer régulièrement qu’il fonctionne bien.

Cependant, dans un souci d’hygiène, un traitement assidu de l’eau est recommandé, avec l’utilisation de produits classiques comme le chlore, ou en optant pour d’autres alternatives, par exemple le brome. Quel que soit le produit adopté, il est impératif de toujours veiller à respecter les instructions du fabricant scrupuleusement. Il s’agit de traitement de désinfection, utile pour prendre soin de la peau des nageurs.

Dans tous les cas, des tests réguliers doivent être effectués sur l’eau afin que son pH, son alcalinité ou encore sa dureté respectent les bons paramètres pour ce type d’équipement. En cas d’anomalies sur les tests, il faut se référer aux instructions en utilisant les produits spécifiques de traitement de l’eau de manière à lui redonner l’équilibre.

Pour plus d'informations : Entretenir son spa gonflable : mode d'emploi

La vidange et le lavage minutieux pour plus d’hygiène

Qu’il s’agisse d’un spa de nage encastrable ou d’une installation hors sol, l’équipement doit être vidangé régulièrement, et en même temps, être bien nettoyé de fonds en comble. En moyenne, pour un spa utilisé régulièrement pour la nage, la vidange de l’eau de spa doit être effectuée tous les trimestres, avec une vérification du niveau d’eau fréquemment pour pouvoir réaliser des ajouts au besoin. Cette période est aussi une opportunité à saisir pour bien nettoyer l’intérieur du bassin, tout en contrôlant les pièces diverses, entre autres les filtres, afin de les remplacer.

La vidange peut être effectuée en laissant tout simplement l’eau s’écouler après le retrait du bouchon, même si cela demande plus de temps. Sinon, une pompe permet aussi de réaliser une vidange électrique pour aller plus vite dans ses besognes.

À lire en complément : Comment maintenir l'eau de votre piscine propre toute l'année ?

Le nettoyage des canalisations

Avoir un spa chez soi peut être à l’origine de mauvaises odeurs si la maintenance de l’équipement n’est pas faite correctement, surtout au niveau des canalisations. Effectivement, ces odeurs nauséabondes sont évitables avec un bon entretien des buses. De cette manière, le propriétaire évite en même temps la présence des nids à bactéries dans le bassin et les canalisations. Pour ce faire, il suffit d’utiliser les différents produits proposés sur le marché, en tenant compte des conseils de l’installateur, sous forme de granulés ou de solutions liquides.

Un spa bien entretenu est moins exposé aux risques de désagréments associés à une eau malsaine. Ainsi, il permet d’éviter les risques d’irritations de la peau et des infections, tout en optimisant la durée de vie du bassin. Chez histoire-do.net, vous aurez une large gamme d’équipements pour mieux choisir celui qui convient en termes de place, de confort et d’entretien.

Les préventions et dispositions pour le spa de nage

Afin que la durée de vie de son spa de nage soit optimisée, l’entretien doit être respecté en termes de temps et de produits. En l’occurrence, l’utilisation des kits spécifiques, contenant tous les accessoires nécessaires à cet effet, est préconisée. A titre d’exemple, l’épuisette, comme dans les piscines sert à la récupération des saletés accumulées à la surface de l’eau. Quant à la brosse incurvée, il s’agit d’un outil de nettoyage des parois intérieures. De son côté, le tampon à récurer est utile pour retirer les tâches sans altérer le revêtement des frottements.

Par ailleurs, afin de profiter des bienfaits de son bassin et d’un confort optimal, les utilisateurs sont invités à respecter des règles strictes d’hygiène. Se doucher avant l’intégration du spa contribue à limiter l’encrassement de l’eau.

Enfin, qu’il soit installé à l’intérieur ou à l’extérieur, il serait préférable de s’équiper d’une couverture de spa adaptée pour protéger le bassin des saletés quand il n’est pas utilisé.


Plan du site